Sauve qui poux !

Le poux de tête, « Pediculus humanis  capitis », mesure de 2 à3 mm, est dépourvu d’ailes, mais muni de pattes robustes avec des fortes griffes.
Il se déplace en rampant parmi les cheveux et fuit la lumière.

Les œufs ou lentes, sont fixés sur les cheveux au moyen d’une substance agglutinante, à proximité du cuir chevelu. Après 6 à 10 jours en sortent des nymphes qui subiront 3 mues successives avant d’atteindre le stade adulte.

Contamination

Transmission directe : par contact avec un sujet parasité

Transmission indirecte : par l’intermédiaire d’objets tels les vêtements, literie, peluches…

Il n’existe pas de « tête à poux », tout le monde peut être infecté. Les poux  n’ont pas de préférence non plus pour les cheveux sales ou gras.  Enfin, l’infestation par les poux n’est pas le signes d’un manque d’hygiène.

Il est important de ne pas stigmatiser les enfants porteurs de poux.

Complications

Les poux de tête ne sont pas vecteurs de maladies.

Leurs piqûres sont en revanche responsables de démangeaisons plus ou moins sévères, pouvant causer irritabilité, problèmes de concentration et insomnie chez les enfants atteints.

Les lésions de grattage peuvent être à l’origine de surinfections batériennes.

Détecter les poux

Le prurit n’est pas systématique, il est nécessaire de rechercher les poux ou lentes. Pratiquer un peignage humide : la technique consiste à humidifier les cheveux et à les déméler avec un peigne ordinaire, puis à les peigner mêche par mêche avec un peigne à poux qui sera régulièrement essuyé sur un mouchoir.

Et l’environnement

Un pou détaché d’une chevelure est condanné à mort.

Il ne peut en effet survivre que 1 à 2 jours avant de périr de faim ou de soif, ou encore d’hypothermie. Une lente qui éclorait ailleurs que sur une tête aurait une durée de vie encore plus limité.

On conseillera d’éviter de ranger les bonnets et écharpes de toute la famille au même endroit, de laver le linge à 60°C ou, quand cela est possible, de l’isoler dans un sac durant plusieurs jours. Les objets suspectés peuvent également être placés au congélateur durant 24 heures. Il existe aussi des sprays environnement efficaces.

Traitement

Plusieurs actifs sont disponibles, il est nécessaire de traiter une seconde fois dans un délai de 6 à 10 jours (éclosion des éventuelles lentes).

Eviter le conctact avec les yeux et muqueuses.

Pas de flacon pressurisé chez l’asthmatique et l’enfant de moins de 1 an.

Pas de solution alcoolique en dessous de 2 ans.

Pas appliquer les solutions alcooliques ou inflammables à distance de toute flamme.

Les produits anciens à base de malthion, pyréthrines, ne sont plus conseillés car  émergence de résistances et surtout présence d’effets indésirables.

Les spécialités récentes ont un mode d’action mécanique.

Elles sont des composées d’huiles natuelles ou de diméthicone, elles enrobent le parasite et bouchent ses stigmates respiratoires , provoquant la mort par asphyxie.

Le passage du peigne à poux en complément de ces traitements permet d’éliminer de la chevelure les poux morts et de décrocher les lentes.

Prévention

Attacher les cheveux long, éviter les échanges de bonnet, écharpe…et tous objets en contact avec la chevelure.

Des répulsifs sont commercialisés : huiles essentielles de lavande, et spécialités répulsives.