Les piqûres d’insectes

7d8b6c2a5piqure

Comme chaque année, avec les beaux jours, nous retrouvons les insectes piqueurs.

Dans tous les c as, le plus difficile est de résister aux démangeaisons. Plus on se gratte, plus on a envie de se gratter et le risque de surinfection augmente.

Si la démangeaison est trop importante, on utilisera une crème, gel ou pommade apaisante  associé éventuellement à une prise orale d’antihistaminique.

Attention à ne pas appliquer de crème sur une lésion surinfectée ou suintante.

Plusieurs types de piqures existent.

Les plus simples mais néanmoins désagréables sont les piqûres de moustiques.

Une prévention pour les personnes sensibles est recommandée : porter des vêtements longs et amples couvrants les jambes et bras  mais aussi appliquer des répulsifs spécifiques à chaque personne ou à chaque situation :

  • utiliser des bracelets, patchs ou produits imprégnés de geraniol ou citronelle pour les enfants ou à base de DEET à partir de 6 mois .
  • répulsifs en spray, crème  ou lotion à base d’IR3535 chez la femme enceinte
  • diffuseurs électriques d’insecticides
  • moustiquaires dans les pays tropicaux
  • imprégnation des vêtements avant le départ avec des solutions insecticides spécifiques ayant une protection active de plusieurs mois même après lavages.

 

Les piqûres d’hyménoptères s’accompagnent d’un gonflement localisé pendant plusieurs heures à plusieurs jours après la piqûre.

Les guêpes, peuvent piquer plusieurs fois mais pas  les abeilles qui laissent leurs dard dans la peau et meurent après.

  • Retirer le dard délicatement et éviter de presser trop fort pour ne pas disséminer le venin contenu dans la poche.
  • Désinfecter la piqûre et appliquer une pommade calmante a base d’hydrocortisone 0,5% ou antihistaminique.
  • Si le gonflement est trop important, on appliquera une compresse imprégnée d’un mélange spécifique anti-œdème.

En cas de piqûres multiples,  de piqûres dans la bouche, ou de personne allergique, consulter en urgence.

 

Chez les personnes allergiques au venin, la réaction peut mettre en jeu le pronostic vital. Il convient donc de prendre en charge très rapidement la personne avec corticoïdes ou  stylo auto injecteur d’adrénaline. En général, la personne qui se sait allergique est porteur de ce type de produit sur elle. L’injection est à effectuer sans attendre.

 

Bonnes vacances à toutes et à tous.